Les champignons et la symbiose

Jacques Dufresne
De la place des champignons dans le cycle écologique.
Qu'ils soient microscopiques ou qu'ils pèsent plusieurs kilos, les champignons sont tous réduits à se procurer le carbone dont ils ont besoin, soit dans de la matière organique en décomposition, soit dans des organismes vivants. On dit qu'ils sont parasites d'un organisme quand, sans rien apporter à cet organisme en retour, ils lui prennent du carbone dont il aurait lui-même besoin; on dit qu'ils sont les commensaux d'un organisme, quand ils mangent les restes de sa table, autrement dit quand ils absorbent son trop plein de carbone; on dit enfin que l'organisme et le champignon sont en symbiose, quand ils sont nécessaires l'un à l'autre.

Au cours des dernières décennies, on a découvert que de nombreux champignons sont en symbiose avec les arbres. C'est l'un des disciples de René Pomerleau à l'Université Laval, le Dr André Fortin, qui fut l'un des pionniers dans ce champ de recherche dont l'importance est de plus en plus reconnue. Par exemple, si les pluies acides détruisent tel champignon dans le sol, elles détruisent aussi l'arbre qui est en symbiose avec ledit champignon.

Autres articles associés à ce dossier

À lire également du même auteur

Dieu
Première version de cet article: 2003. Mise à jour des liens: septembre 2020

L'art de la greffe... sur un milieu vivant
Suite de l’article La culpabilité de l’Occident ou la recherche de la vie perdu

De la forme au chaos, de Pythagore à Kauffman
Pythagore était à la fois et dans l'ordre un mystique, un philosophe, un savant et

Vie
Première version: 2000. Dernière mise à jour 2022,. Quand nous abordons le th&

Univers
Première version 2003. Dernière mise à jour 2020. Bien des idées re&cced

Radio-Canada, une chapelle de la religion du progrès
Tout est bien qui est nouveau !  Un dogme à la SRC ! L’auto-critique exigera plus

Élisabeth II ou le conte de fées britannique
...« Quand à travers les légendes et les poèmes/ Nous connaîtrons




Articles récents