Que sont mes amis devenus?

Rutebeuf
Dans la perte, la distinction entre «amour» et «amitié» s'estompe.
Les maux ne savent seuls venir :
Tout ce qui m’était à venir
Est advenu.
Que sont mes amis devenus
Que j’avais de si près tenus
Et tant aimés ?
Je crois qu’ils sont trop clair semés :
Ils ne furent pas bien fumés,
Si m’ont failli.
Ces amis-là m’ont bien trahi,
Car, tant que Dieu m’a assailli
En maint côté,
N’en vis un seul en mon logis :
Le vent, je crois, les m’a ôtés.
L’amour est morte :
Ce sont amis que vent emporte,
Et il ventait devant ma porte :
Les emporta.

 (Il existe plusieurs versions de ce poème.)




Nos suggestions