L'oeuvre d'Arnaud de Villeneuve

Jacques Dufresne
Arnauld de Villeneuve est un des alchimistes les plus célèbres.
Un souci essentiel d'Arnaud fut de rechercher les dépendances du corps, non seulement à l'égard du milieu prochain, comme Hippocrate, mais à l'égard du cosmos, et de placer l'homme, sain ou malade, en liaison avec les lois du monde et l'ensemble des influences émanées de l'univers. Dans son Capitula, il précisait les correspondances entre planètes et viscères: Soleil et coeur, Lune et cerveau, Mercure et organes génitaux, Jupiter et poumons, Saturne et rate, Vénus et reins, Mars et foie. Cette division septenaire trouvait sa conséquence dans les prescriptions thérapeutiques, chaque astre commandant l'usage d'un métal déterminé. On ne saurait dénier au système quelque cohérence, même s'il doit cette cohérence à un abus des ressources du ciel et de la terre. L'expérience clinique d'Arnaud n'omettait pas, au surplus, d'interroger la face nocturne de la vie. Dans le Tractatus expositionum visionumque quae fiunt in somniis, il étudie longuement les indications que peuvent procurer les songes sur l'équilibre des humeurs: des images de lampes ou de tueurs doivent faire incriminer la bile, celles d'apparitions terrifiques, l'atrabile... À ses yeux, on ne connaît pas l'homme, si l'on ne connaît pas son univers onirique.

Autres articles associés à ce dossier

Avatar de l'alchimie québécoise

Claude Gagnon

Si l'argent des loteries était investi dans les Caisses d'Économie du Québec, nous serions indépendants et prospères.

À lire également du même auteur

René Dubos (1902-1982)
Penser globalement, agir localement.» René Dubos est l’auteur de cette maxime universellement co

René Laurin, ex-maire de Joliette, une cité éducative
Bel exemple d’une symbiose entre une école et une cité. Les symbioses de ce genr

Les examens sans écoles
Voici un article buissonnier faisant une large place à l’école buissonniè

Éducation
Éducation, formation, enseignement, instruction...

Une mémoire pour l'école
L'école éclatée, extrait du chapitre huit de Après l'homme...le

La crise de l'école en Occident
La perspective historique la plus longue possible est la voie royale pour préciser le diagnos




Articles récents

  •  

    Mourir sagement ou chrétiennement ? Socrate et le Christ

    Richard Lussier
    Difficile d’être plus vrai et plus dense sur un sujet si fondamental et si controversé  

  •  

    Ukraine, une guerre de religion fatale pour la religion

    Marc Chevrier
    Le Kremlin a refusé à la mi-décembre d’envisager à Noël une trêve de sa guerre en Ukraine, ce qui entre p

  •  

    Les mots ont une vie eux aussi

    Pierre Biron
    Les mots naissent, évoluent dans leur structure, se répandent, accouchent d’un autre sens, livrent vérités ou m

  •  

    Lovelock James

    Jacques Dufresne
    James Lovelock est né le 26 juilllet 1919; il est mort le 26 juillet 2022. Gaia a mauvaise presse en cet automne 2022 en raison de la conceptio

  •  

    Culture médicale: un ABC

    Jacques Dufresne
    La culture médicale est la première condition de l'autonomie des personnes face à un marché de la santé o&ugrav

  •  

    Gustave Thibon, un Nietzsche chrétien

    Jacques Dufresne
    On a comparé Gustave Thibon à Pascal et Gabriel Marcel a reconnu en lui un Nietzsche chrétien, mais il eut encore plus d’af

  •  

    Pause ton écran

    Jacques Dufresne
    À propos du site Pause ton écran, consacré à des mises en garde contre la dépendance aux écrans et

  •  

    Ottawa n'est pas Rome

    Marc Chevrier
    Pourquoi le français n’est-il pas au Canada ce que le grec fut à Rome? Une version espagnole suit.