Articles


En bouquinant

Gabriel Marc
En bouquinant sur les quais parisiens...

Sous le pont Mirabeau

Guillaume Apollinaire
La joie venait toujours après la peine, tant il est vrai que l'âme humaine a besoin de contrastes, qu'elle goûte d'autant mieux le jour que la nuit a été plus noire.