Les islamistes italiens en faveur de l'interdiction de La Divine Comédie

Alexandre Del Valle
Passage extrait de "Islamisme et communautarisme: une stratégie de conquête", Conflits actuels, mars-juin 2001
De l'autre côté des Alpes, la puissante Union des Communautés et Organisations Islamiques d'Italie (UCOII) a fait de l'interdiction de la Divine Comédie, de Dante Alighieri, dans les lycées et universités, l'un de ses principaux chevaux de bataille. Jugé «blasphémateur», le plus grand des poètes italiens est coupable d’avoir, dans la Divine Comédie, consigné le prophète Mahomet dans le «septième cercle de l’enfer».

Autres articles associés à ce dossier

Béatrice: Dante et Platon

Remy de Gourmont





Nos suggestions