Articles


Adieu à la Meuse

Charles Péguy
"Il y a une ivresse de Péguy comme il y a une ivresse de Hugo. Ils sont l’un et l’autre des coureurs de fond. Il faut se laisser emporter par la houle et bercer par le charme insidieux et puissant du poète de la grâce et de la cor