Articles


Fusées

Charles-Pierre Baudelaire
Baudelaire a dit qu'il laissait les pages de Fusées parce qu'il voulait dater sa colère et sa tristesse, sentiments que lui inspirait l'« avilissement des coeurs » de ses contemporains. La course effrénée vers Plutus, la vénération du progrè

La colère de Berlioz

Jules Barbey d'Aurevilly

La colère des abeilles

Maurice Maeterlinck